Accueil
Le management de transition s'est d'abord imposé dans des situations de crise notamment lors de la fermeture de sites industriels, pendant l'absence prolongée d'un dirigeant ou pour pallier un déficit du management. Aujourd'hui ce métier s'est élargi et couvre un spectre plus large de situations d'exception où il s'agit davantage de mener un projet stratégique, de rentabiliser l'outil de production ou encore de gérer une forte croissance économique.
Les entreprises quelque soit leur taille, gèrent au plus juste leurs ressources humaines.
Elles ne disposent pas toujours en interne des dirigeants au bon profil ou disponibles pour mener à bien une situation d'exception dans des délais courts pour en optimiser les résultats.